Pas d'images ? Problème d'affichage ? Cliquez ici
   
Bonjour à toutes et tous,
BLUE WINGS Diffusion (Croissance Intérieure & Envol vers le Nouveau Paradigme), le réseau francophone en Santé Globale, Développement Personnel et Spirituel vous relaie* cette information avec grand plaisir ! 
Puisse-t'elle vous apporter le coup de pouce dont vous avez besoin dans votre envol... ;o)
Bien à vous, Laurent
 
   

Je suis sûr que vous vous êtes déjà posé la question au moins…
1 000 fois !
 
“Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête de mon enfant ?”
 
Quand votre enfant fait des excès, des caprices, des crises de larmes, c’est parfois difficile de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de sa petite tête.
 
Isabelle Filliozat, psychothérapeute française, didacticienne en psychothérapie, conférencière et auteure, vous apporte un éclairage dans le magazine Innovation en éducation. J’ai envie de vous en proposer un extrait :
 
“Les frustrations s’accumulent et c’est important de réaliser que lorsqu’une crise se déclenche sur une petite frustration, la crise parle probablement d’une accumulation plutôt que de la simple privation d’un bonbon. D’où l’importance d’être attentifs aux différents facteurs de stress que vit un enfant dans la journée, et de lui fournir des espaces pour s’en libérer, en jouant, en bougeant, en courant, en parlant de ce qui est dur… pour qu’il ne l’exprime pas en bagarre. Une chose qui peut aider beaucoup les parents, c'est le fait de comprendre que lorsqu'un enfant est stressé, la première réaction la plus saine pour son organisme, c'est l'attaque. Mais il ne va pas oser attaquer n'importe qui. Alors, quand il va retrouver son papa ou sa maman, figures d’attachement principales, il va se sentir assez en sécurité pour exprimer son stress avec eux, même s’il le fait en les tapant ou en hurlant. Évidemment, on ne va pas le laisser nous frapper et nous faire mal, mais on doit comprendre ce qu’il se passe réellement : il est en train de nous montrer qu’il est stressé et qu'il a besoin qu’on l'aide à calmer le circuit de stress. Donc l’attitude va être complètement différente. Je ne vais pas lui dire « tu arrêtes ça tout de suite », cela engendrerait un stress supplémentaire et aggraverait la situation. Je vais plutôt lui dire « qu'est-ce qu’il s'est passé pour toi à la crèche, ou à l'école ?”
 
 
On vous propose de lire la suite de l’article dans le magazine où Isabelle Filliozat répondra à ces questions :
 
  • Que se passe-t-il dans le cerveau d’un enfant quand il ressent une émotion ?
  • Comment est-ce que l’enfant construit et mature la régulation de ses émotions ?
  • Quel type de comportements peut illustrer cette immaturité émotionnelle chez l’enfant ?
  • En tant que parents, comment aider concrètement son enfant dans la régulation de ses émotions ?
  • Ça n’est pas toujours facile d’avoir du recul, sur le moment, comment faire ?
  • Est-ce une bonne chose d’aider les enfants à comprendre aussi les émotions de leurs parents ?
  • En classe, quand un enfant perturbe les autres et s'excite, quels principes appliquer ?
 
Abonnez-vous par ici : https://innovation-education-lemag.fr/
 
 
Belle journée,
 
Julien Peron
 
   
 
       
   
Copyright © 2021 BLUE WINGS Diffusion  -  tous droits réservés !  -  www.bluewingsdiffusion.be  
     
   
     
   
 
      
BLUE WINGS Diffusion

               

   

www.bluewingsdiffusion.be

  
  
Contactez Laurent au +32 (0)474 421 584  |  info@bluewingsdiffusion.be
 
     
 
(*) Blue Wings Diffusion relaie l'information de ses annonceurs mais ne partage pas forcément
le point de vue des activités qu'elle diffuse, et elle ne peut les cautionnet toutes.

Nous vous invitons donc au discernement !
     
           
     
Facebook     Twitter
 
 
Sites & newsletters manifestés sur l'internet par 
BLUE WINGS Diffusion